≡ Menu

Vous n’avez pas la patience de semer le gazon et d’attendre qu’il pousse ou vous avez envie d’avoir dès à présent un beau gazon bien vert ? Posez donc du gazon en rouleau.

Pose de rouleaux de gazon

Le gazon en rouleau n’est pas autre chose que du gazon précultivé. Celui-ci est semé dans un champ et entretenu avec un grand professionnalisme pendant environ 12 mois jusqu’à obtention d’une couche d’herbe épaisse. Avec une machine spéciale appelée déplaqueuse, le gazon est récolté et enroulé. Les rouleaux de gazon ne se conservent pas longtemps, ils doivent être posés rapidement.

On peut se procurer du gazon en rouleau dans les commerces spécialisés, on le commande pour une date précise et il est directement livré à domicile. La pose du gazon en rouleau demande quelques connaissances. Il faut, par exemple, très bien préparer le sol avant la pose. Si l’on fait des erreurs dans la préparation du sol, il est très difficile de les réparer par la suite. A l’adresse ici vous trouverez des instructions détaillées pour la pose des rouleaux de gazon.

Avec le gazon en rouleau, vous profitez ainsi directement d’un beau gazon vert dans votre jardin. Il est évident aussi que la variante du gazon en rouleau est plus onéreuse que l’ensemencement du gazon.

{ 0 Commentaires }

Encore trop tôt pour semer le gazon ?

Le beau temps printanier a réchauffé le sol à plus de 10 °C dans de nombreux endroits. Les racines des graminées du gazon sont actives dès que la température du sol atteint 8 °C. Les micro-organismes recommencent à travailler et dégradent les substances organiques dans le sol.

Graminées du gazon fraîchement germées au bout de 5 jours

Dès que la température du sol a atteint 10 °C, les conditions sont donc également favorables pour semer ou réensemencer le gazon.  À l’adresse ici, vous trouvez des conseils détaillés pour semer et réensemencer votre gazon.

{ 0 Commentaires }

Les belles journées de mars que nous vivons actuellement sont idéales pour épandre l’engrais pour gazon Geistlich Turbo ((Geistlich Turbo Rasendüngers)). On nous demande souvent si les nuits froides ou le gel du sol peuvent altérer l’efficacité de l’engrais.

Gazon fertilisé il y a deux semaines avec Geistlich Turbo.

Les basses températures nocturnes n’ont aucune influence sur l’engrais qui conserve toute son efficacité en restant dans le sol. Dès que les températures nocturnes atteignent un niveau supportable, on peut véritablement voir le gazon commencer à pousser, car ses racines absorbent et transforment les nutriments aisément disponibles de l’engrais pour gazon Geistlich Turbo.

{ 0 Commentaires }

De nouveau du millet dans le gazon !

À peine le printemps commence-t-il que l’on découvre déjà les premiers millets dans le gazon. Faux. Il ne s’agit pas de millet, mais du pâturin commun qui lui ressemble beaucoup. Cette mauvaise herbe apparaît dès le printemps, car elle pousse « plus rapidement » que le gazon. Le millet en revanche ne commence à germer que lorsque la chaleur arrive, généralement vers la fin mai.

 

Le pâturin commun se reconnaît à sa gaine rougeâtre et à ses feuilles généralement vert clair. En outre, après plusieurs tontes, il prend un aspect hirsute qui se distingue nettement dans le gazon. Lors de la canicule, le pâturin commun est souvent la première graminée à disparaître. En effet, contrairement au millet qui aime la chaleur, le pâturin commun ne supporte pas la sécheresse.

Le pâturin commun a tendance à s’étendre. C’est pourquoi il faut s’en occuper dès son apparition. Le plus simple est de retirer les plantes à la main. Pour ce faire, procurez-vous un échardonnoir dans un magasin spécialisé, il vous permettra de désherber à la main plus facilement et plus rapidement.

Pâturin commun avec gaine rougeâtre

Le pâturin commun se reconnaît à sa gaine rougeâtre et à ses feuilles généralement vert clair. En outre, après plusieurs tontes, il prend un aspect hirsute qui se distingue nettement dans le gazon. Lors de la canicule, le pâturin commun est souvent la première graminée à disparaître. En effet, contrairement au millet qui aime la chaleur, le pâturin commun ne supporte pas la sécheresse.

Le pâturin commun a tendance à s’étendre. C’est pourquoi il faut s’en occuper dès son apparition. Le plus simple est de retirer les plantes à la main. Pour ce faire, procurez-vous un échardonnoir dans un magasin spécialisé, il vous permettra de désherber à la main plus facilement et plus rapidement.

 

{ 0 Commentaires }

Un gazon sans mousse facile

Qui n’a pas envie d’avoir un gazon sans mousse ? C’est pourquoi vous êtes nombreux à vous énerver quand la mousse envahit de plus en plus votre gazon au fil des ans.

 

Le mois de mars est idéal pour lutter contre la mousse. Grâce à notre Lawnsand Geistlich, la mousse est rapidement et aisément éliminée. Peu de temps après l’application, la mousse noircit et meurt. Elle peut alors être éliminée en passant un râteau dans le gazon. Ce qui est encore plus simple, c’est de scarifier ensuite le gazon. Vous éliminerez alors la mousse morte et le feutre du gazon en une seule étape.

Afin de bloquer toute réapparition de la mousse, n’oubliez pas de terminer en fertilisant le gazon avec un engrais longue durée tel que Tardit-Gazon. Cela rendra le gazon plus dense et plus fort et la mousse ne trouvera plus d’espace pour s’installer. Vous pourrez alors profiter d’un superbe gazon sans présence de mousse.

{ 0 Commentaires }

Vous constatez l’apparition de moisissure des neiges ou d’autres endroits jaunis et dénudés dans votre gazon ? En certains endroits, l’hiver a détérioré le gazon que ce soit en raison de la neige ou également d’une période de dégel humide.

Graminées de gazon fraîchement germées

Au printemps, on peut voir apparaître des dégâts dus à l’hiver ou même à la chaleur de l’été précédent. Mais le printemps est également la période idéale pour rénover les endroits abîmés du gazon. Pour réussir entièrement la rénovation de votre gazon, nous vous conseillons de procéder comme suit :

  1. Mars : fertiliser avec l’engrais pour gazon Geistlich Turbo qui sortira le gazon de sa torpeur hivernale. Les graminées du gazon commenceront alors à verdir visiblement et à pousser.
  2. Avril : après la 2e tonte environ, le gazon peut être vigoureusement scarifié.
  3. Après la scarification, épandre du terreau pour gazon. Cela permet d’aplanir les irrégularités, mais également de former un beau lit régulier pour les semences.
  4. Épandre Ha-Ras engrais de semis et d’automne sur la surface de gazon. L’engrais va stimuler la bonne poussée des graminées de gazon fraîchement germées.
  5. Épandre le gazon sursemis Hauert et tasser légèrement (au rouleau ou avec l’envers d’une pelle à neige). La surface fraîchement ensemencée doit être gardée constamment humide pendant environ 15 jours.
  6. On procédera à la première tonte dès que les jeunes graminées réensemencées auront atteint une hauteur de 6 à 8 cm.

Une fois que cette première tonte a eu lieu, on peut poursuivre les tontes suivantes au rythme habituel. N’oubliez cependant pas de fertiliser encore le gazon au mois de mai avec un engrais à libération lente tel que l’engrais pour gazon Ha-Ras par exemple.

L’équipe Hauert vous souhaite une rénovation parfaitement réussie de votre gazon !

 

{ 0 Commentaires }

Geistlich Engrais gazon Turbo

Les oiseaux gazouillent dans les arbres – le printemps arrive et avec lui le début de la saison du gazon.

Posez les bases d’un gazon dense et vert dès la première fertilisation de printemps. Avec une puissante stimulation de la croissance au printemps, vous pouvez prévenir de nombreux problèmes ultérieurs.

Dès que les températures du sol atteignent env. 8 °C, les racines commencent à se développer. Et lorsque les racines poussent, les graminées commencent visiblement à verdir.

Afin que la phase de croissance puisse être encouragée, les graminées du gazon ont besoin d’azote aisément disponible. En effet, l’azote est pour ainsi dire le moteur de la croissance du gazon. L’azote aisément disponible se trouve généralement dans les engrais pour gazon sous forme d’ammonium. Celui-ci est rapidement transformé en nitrate dans le sol et est ainsi absorbé par les racines.

C’est pourquoi il est conseillé de fertiliser votre gazon au mois de mars avec l’’engrais pour gazon Geistlich Turbo. Vous éveillerez ainsi votre gazon après l’hiver. Quelques jours à peine après la fertilisation, vous voyez déjà le résultat – le gazon commence à verdir.

{ 0 Commentaires }

Le printemps s’annonce pour bientôt et avec lui la première tonte du gazon.

Il faut espérer que vous avez profité de l’hiver pour faire entretenir votre tondeuse ou votre robot tondeuse. Rien n’est plus irritant que d’avoir une tondeuse qui ne fonctionne pas en début de saison.

Le service d’entretien contrôle l’appareil de A à Z, depuis l’affûtage de la lame jusqu’au changement de l’huile. Souvent les commerces spécialisés ou les marchands locaux de machines agricoles offrent des packages d’entretien à des prix attractifs.

{ 0 Commentaires }

Il est maintenant temps de commencer à réfléchir à la rénovation du gazon. La fin de la période de chaleur arrive. Nous espérons avoir quelques jours de pluie, ce qui nous permettra également de voir si le gazon s’est bien remis de la période de sécheresse.

Gazon avec emplacements secs

Actuellement, on entend souvent les gens dire que leur gazon ressemble à un vrai champ de millet. Celui-ci a naturellement bien profité de l’été, car il aime le temps chaud et sec et a pu s’installer dans le gazon qui a souffert de la sécheresse.

Afin de traiter le millet et les endroits desséchés, nous vous conseillons de procéder à une rénovation du gazon à partir de septembre. L’avantage d’agir dès l’automne est que l’on pourra profiter d’un beau gazon dès le printemps. En outre, en automne, le gazon a encore suffisamment de temps avant l’hiver pour se régénérer.

Déroulement optimal de la rénovation du gazon :

  1. Tondre le gazon très court avant de le scarifier (la tonte rase est permise avant la scarification, sinon non)
  2. Régler le scarificateur ; la lame doit pénétrer à 1 cm max. dans le sol.   Il est important de régler la lame, car si elle pénètre trop profondément dans le sol elle va détruire un trop grand nombre de racines. D’un autre côté, si la scarification est trop superficielle, le feutre du gazon et les graminées mortes seront insuffisamment retirés.
  3. Scarifier le terrain dans la longueur et la largeur et ramasser le feutre du gazon. L’ancienne couche d’herbe morte doit être si possible entièrement retirée.
  4. Contrôle du millet : les plantes de millet non complètement retirées doivent être éliminées à la main.
  5. Répartir le terreau pour gazon afin d’éliminer dans le même temps toutes les éventuelles irrégularités et former un fin lit de semence.
  6. Épandre Ha-Ras Engrais de semis et d’automne et l’enfouir légèrement. L’engrais fournit aux jeunes pousses de gazon tous les nutriments nécessaires  Il stimule en outre la formation des racines afin que les graminées puissent s’établir rapidement.
  7. 7. Épandre Hauert Gazon sursemis. Si vous devez réensemencer entièrement de grandes surfaces de gazon, préférez Hauert Gazon familial. Les graines ont besoin d’un bon contact avec le sol. Si vous possédez un rouleau, passez-le soigneusement sur la surface réensemencée. Sinon, vous pouvez également presser les graines avec le dos d’une pelle à neige. Si vous n’en possédez pas, vous pouvez fixer des planchettes à vos chaussures et marcher ainsi que la surface réensemencée afin de presser les graines dans le sol. S’il y a beaucoup d’oiseaux dans les environs, il vaut la peine de couvrir une partie de la surface avec un voile en non-tissé ou un filet afin que les oiseaux ne viennent pas picorer toutes les graines.
  8. Arroser, arroser et encore arroser : c’est l’une des principales tâches dans une rénovation de gazon. Arroser la surface ensemencée de façon conséquente pendant environ 15 jours. En effet, si la germination vient à être interrompue par la sécheresse, les jeunes plantons de gazon vont dépérir.

Une fois que le gazon de la surface réensemencée atteint 6 à 8 cm, on peut le tondre pour la première fois. Faites preuve d’un peu de patience jusqu’à la première tonte, car si elle est trop précoce, vous risquez d’arracher les jeunes graminées qui ne sont pas encore solidement ancrées dans le sol.

Nous vous souhaitons une rénovation de votre gazon pleinement réussie !

 

 

{ 0 Commentaires }

Créer une recette – mélanger les matières premières et les transformer en granulés non pulvérulents. Dit ainsi, cela semble simple, mais c’est loin d’être le cas. Ce qui fonctionne très bien sur le plan technique ne garantit pas que le produit exerce également l’effet désiré sur la plante.

C’est pourquoi nous commençons par tester nos produits dans nos champs d’essai consacrés au gazon. En effet, ce n’est que lors de tests pratiques que l’on peut voir si un engrais obtient l’effet désiré. Ou qu’un engrais longue durée perdure vraiment dans le temps et que son effet ne se dissipe pas au bout de quelques semaines comme un feu de paille.

Champ d’essai sur le gazon avec différentes parcelles

Les différentes parcelles sont bien visibles sur l’illustration. Pendant la saison, nos spécialistes du gazon évaluent les différentes parcelles une fois par semaine et leur attribuent des notes. L’estimation porte d’une part sur la croissance et le verdissement et d’autre part sur la sensibilité des parcelles aux maladies fongiques et aux mauvaises herbes.

À la fin de la saison, on dispose ainsi d’une vue générale détaillée sur l’efficacité d’un engrais.

En achetant un engrais Hauert, vous avez la garantie que le produit a été soumis auparavant à un test dans la pratique et qu’il est conforme à l’efficacité promise.

{ 0 Commentaires }