≡ Menu

À ne pas oublier : fertiliser le gazon

 Juin est le mois idéal pour fertiliser à nouveau le gazon avec l’engrais Ha-Ras – afin que le gazon reste joliment vert et robuste. L’engrais longue durée fournit durant tout l’été au gazon de l’azote, du phosphore, du potassium et du magnésium – tous les nutriments dont il a besoin.

 Au mois de juin, le temps peut être souvent très sec et très chaud. C’est pourquoi dans l’idéal il vaut mieux épandre l’engrais un peu avant une averse ou sinon arroser le gazon après la fertilisation. L’avantage est qu’ainsi l’engrais commence rapidement à agir et il n’y a pas de risque de brûlures. Si vous n’êtes pas certain de la façon de fertiliser votre gazon, vous trouverez une vidéo explicative à l’adresse ici.

{ 0 Commentaires }

La fin mai approche et c’est la phase la plus appropriée pour combattre le millet dans le gazon.  En effet, à partir de cette période, la plupart des régions suisses offrent des conditions idéales au millet pour germer dans le gazon. Si le gazon présente des endroits dénudés, les rayons du soleil atteignent le sol. Celui-ci se réchauffe et les mauvaises herbes peuvent s’y installer.

Millet au stade 2 feuilles

Les surfaces venant d’être engazonnées sont particulièrement susceptibles d’être envahies par le millet, car la couche herbeuse n’est généralement pas suffisamment dense pour l’empêcher de s’installer.

Gardez donc l’œil ouvert à partir de la fin mai. Dès que vous apercevez les premiers petits millets, retirez-les aussitôt. On reconnaît facilement les petites plantes de millet à leurs feuilles larges et à leur couleur vert clair. On peut également procéder à une élimination du millet avec un produit chimique. Cela n’est cependant pertinent qu’avant le tallage du millet (= apparition de pousses latérales). On obtient les meilleurs résultats avec un produit quand le millet a atteint le stade 2 feuilles. Le mieux est de se faire conseiller dans un commerce spécialisé sur les produits adaptés contre le millet.

{ 0 Commentaires }

Les robots-tondeuses facilitent indubitablement l’entretien du gazon et, grâce à une tonte régulière, la pelouse reste dense et robuste. Mais il existe également certains mythes à propos du robot-tondeuse, par exemple celui selon lequel il ferait disparaître la mousse dans le gazon. Est-ce vraiment fondé ?

Réfléchissons aux raisons de l’apparition de la mousse dans le gazon :

  • gazon abîmé
  • hauteur de tonte trop basse
  • endroits humides (ou avec un sol compact) dans le gazon
  • mauvais choix de graminées – pas de variétés supportant l’ombre dans un endroit ombragé
  • endroits ombragés
  • fertilisation inadaptée

Or, aucune des causes mentionnées ci-dessus ne peut être éliminée par le passage régulier du robot-tondeuse – à part le réglage adapté de la hauteur de tonte. Et encore… Car, si l’on se contente de régler correctement la hauteur de tonte, on ne se débarrassera pas si facilement de la présence de la mousse dans le gazon. Souvent la mousse est si dense que les graminées sont complètement étouffées.

Donc, le mieux, si vous avez de la mousse dans le gazon, c’est de la combattre spécifiquement et de réduire au minimum les causes de son apparition. Ce n’est que de cette façon que votre gazon en sera libéré.

{ 0 Commentaires }

Début mai est la période offrant des conditions idéales pour combattre les mauvaises herbes tenaces dans le gazon. Le mieux pour les plantes isolées est de les arracher une à une. Pour ce faire, procurez-vous un échardonnoir dans un magasin spécialisé. Il vous permettra également d’éliminer les longues racines pivotantes de la dent-de-lion. En cas d’urgence, on peut aussi arracher les mauvaises herbes avec le bon vieux couteau de poche.

Les mauvaises herbes peuvent être déracinées avec un échardonnoir ou un vieux couteau de poche.

Toutefois, si les mauvaises herbes se font envahissantes, vous pouvez également procéder à un traitement avec un herbicide contre les dicotylédones à larges feuilles dans le gazon. Pour ce faire, il faut respecter certains points.

  • Le gazon doit être fertilisé auparavant afin que ses graminées résistent mieux au traitement
  • Ne traiter que 5 à 7 jours après la dernière tonte, afin que les mauvaises herbes présentent suffisamment de masse foliaire
  • Après le traitement, attendre également 7 jours env. afin que le produit ait le temps d’agir dans les mauvaises herbes
  • Selon le produit, il faudra respecter un délai d’attente avant de réensemencer
  • Il existe des produits pouvant être employés en arrosage ou en pulvérisation. Préférer la pulvérisation, car les fines gouttes permettent au produit de mieux adhérer qu’avec l’arrosage.
  • Veiller à bien nettoyer le pulvérisateur après utilisation. Ne surtout pas oublier de nettoyer également la buse. Sinon, les résidus pourraient causer des dégâts sur les autres plantes (p. ex. les rosiers).
  • Ne pas utiliser en cas de sécheresse ou de températures supérieures à 25 °C
{ 0 Commentaires }

Vous n’avez pas la patience de semer le gazon et d’attendre qu’il pousse ou vous avez envie d’avoir dès à présent un beau gazon bien vert ? Posez donc du gazon en rouleau.

Pose de rouleaux de gazon

Le gazon en rouleau n’est pas autre chose que du gazon précultivé. Celui-ci est semé dans un champ et entretenu avec un grand professionnalisme pendant environ 12 mois jusqu’à obtention d’une couche d’herbe épaisse. Avec une machine spéciale appelée déplaqueuse, le gazon est récolté et enroulé. Les rouleaux de gazon ne se conservent pas longtemps, ils doivent être posés rapidement.

On peut se procurer du gazon en rouleau dans les commerces spécialisés, on le commande pour une date précise et il est directement livré à domicile. La pose du gazon en rouleau demande quelques connaissances. Il faut, par exemple, très bien préparer le sol avant la pose. Si l’on fait des erreurs dans la préparation du sol, il est très difficile de les réparer par la suite. A l’adresse ici vous trouverez des instructions détaillées pour la pose des rouleaux de gazon.

Avec le gazon en rouleau, vous profitez ainsi directement d’un beau gazon vert dans votre jardin. Il est évident aussi que la variante du gazon en rouleau est plus onéreuse que l’ensemencement du gazon.

{ 0 Commentaires }

Encore trop tôt pour semer le gazon ?

Le beau temps printanier a réchauffé le sol à plus de 10 °C dans de nombreux endroits. Les racines des graminées du gazon sont actives dès que la température du sol atteint 8 °C. Les micro-organismes recommencent à travailler et dégradent les substances organiques dans le sol.

Graminées du gazon fraîchement germées au bout de 5 jours

Dès que la température du sol a atteint 10 °C, les conditions sont donc également favorables pour semer ou réensemencer le gazon.  À l’adresse ici, vous trouvez des conseils détaillés pour semer et réensemencer votre gazon.

{ 0 Commentaires }

Les belles journées de mars que nous vivons actuellement sont idéales pour épandre l’engrais pour gazon Geistlich Turbo ((Geistlich Turbo Rasendüngers)). On nous demande souvent si les nuits froides ou le gel du sol peuvent altérer l’efficacité de l’engrais.

Gazon fertilisé il y a deux semaines avec Geistlich Turbo.

Les basses températures nocturnes n’ont aucune influence sur l’engrais qui conserve toute son efficacité en restant dans le sol. Dès que les températures nocturnes atteignent un niveau supportable, on peut véritablement voir le gazon commencer à pousser, car ses racines absorbent et transforment les nutriments aisément disponibles de l’engrais pour gazon Geistlich Turbo.

{ 0 Commentaires }

De nouveau du millet dans le gazon !

À peine le printemps commence-t-il que l’on découvre déjà les premiers millets dans le gazon. Faux. Il ne s’agit pas de millet, mais du pâturin commun qui lui ressemble beaucoup. Cette mauvaise herbe apparaît dès le printemps, car elle pousse « plus rapidement » que le gazon. Le millet en revanche ne commence à germer que lorsque la chaleur arrive, généralement vers la fin mai.

 

Le pâturin commun se reconnaît à sa gaine rougeâtre et à ses feuilles généralement vert clair. En outre, après plusieurs tontes, il prend un aspect hirsute qui se distingue nettement dans le gazon. Lors de la canicule, le pâturin commun est souvent la première graminée à disparaître. En effet, contrairement au millet qui aime la chaleur, le pâturin commun ne supporte pas la sécheresse.

Le pâturin commun a tendance à s’étendre. C’est pourquoi il faut s’en occuper dès son apparition. Le plus simple est de retirer les plantes à la main. Pour ce faire, procurez-vous un échardonnoir dans un magasin spécialisé, il vous permettra de désherber à la main plus facilement et plus rapidement.

Pâturin commun avec gaine rougeâtre

Le pâturin commun se reconnaît à sa gaine rougeâtre et à ses feuilles généralement vert clair. En outre, après plusieurs tontes, il prend un aspect hirsute qui se distingue nettement dans le gazon. Lors de la canicule, le pâturin commun est souvent la première graminée à disparaître. En effet, contrairement au millet qui aime la chaleur, le pâturin commun ne supporte pas la sécheresse.

Le pâturin commun a tendance à s’étendre. C’est pourquoi il faut s’en occuper dès son apparition. Le plus simple est de retirer les plantes à la main. Pour ce faire, procurez-vous un échardonnoir dans un magasin spécialisé, il vous permettra de désherber à la main plus facilement et plus rapidement.

 

{ 0 Commentaires }

Un gazon sans mousse facile

Qui n’a pas envie d’avoir un gazon sans mousse ? C’est pourquoi vous êtes nombreux à vous énerver quand la mousse envahit de plus en plus votre gazon au fil des ans.

 

Le mois de mars est idéal pour lutter contre la mousse. Grâce à notre Lawnsand Geistlich, la mousse est rapidement et aisément éliminée. Peu de temps après l’application, la mousse noircit et meurt. Elle peut alors être éliminée en passant un râteau dans le gazon. Ce qui est encore plus simple, c’est de scarifier ensuite le gazon. Vous éliminerez alors la mousse morte et le feutre du gazon en une seule étape.

Afin de bloquer toute réapparition de la mousse, n’oubliez pas de terminer en fertilisant le gazon avec un engrais longue durée tel que Tardit-Gazon. Cela rendra le gazon plus dense et plus fort et la mousse ne trouvera plus d’espace pour s’installer. Vous pourrez alors profiter d’un superbe gazon sans présence de mousse.

{ 0 Commentaires }

Vous constatez l’apparition de moisissure des neiges ou d’autres endroits jaunis et dénudés dans votre gazon ? En certains endroits, l’hiver a détérioré le gazon que ce soit en raison de la neige ou également d’une période de dégel humide.

Graminées de gazon fraîchement germées

Au printemps, on peut voir apparaître des dégâts dus à l’hiver ou même à la chaleur de l’été précédent. Mais le printemps est également la période idéale pour rénover les endroits abîmés du gazon. Pour réussir entièrement la rénovation de votre gazon, nous vous conseillons de procéder comme suit :

  1. Mars : fertiliser avec l’engrais pour gazon Geistlich Turbo qui sortira le gazon de sa torpeur hivernale. Les graminées du gazon commenceront alors à verdir visiblement et à pousser.
  2. Avril : après la 2e tonte environ, le gazon peut être vigoureusement scarifié.
  3. Après la scarification, épandre du terreau pour gazon. Cela permet d’aplanir les irrégularités, mais également de former un beau lit régulier pour les semences.
  4. Épandre Ha-Ras engrais de semis et d’automne sur la surface de gazon. L’engrais va stimuler la bonne poussée des graminées de gazon fraîchement germées.
  5. Épandre le gazon sursemis Hauert et tasser légèrement (au rouleau ou avec l’envers d’une pelle à neige). La surface fraîchement ensemencée doit être gardée constamment humide pendant environ 15 jours.
  6. On procédera à la première tonte dès que les jeunes graminées réensemencées auront atteint une hauteur de 6 à 8 cm.

Une fois que cette première tonte a eu lieu, on peut poursuivre les tontes suivantes au rythme habituel. N’oubliez cependant pas de fertiliser encore le gazon au mois de mai avec un engrais à libération lente tel que l’engrais pour gazon Ha-Ras par exemple.

L’équipe Hauert vous souhaite une rénovation parfaitement réussie de votre gazon !

 

{ 0 Commentaires }