≡ Menu

Mauvaises herbes partie 2 : Renoncule rampante

Son nom est attirant – bouton d’or, ainsi appelle-t-on également souvent la renoncule rampante. Malgré son joli nom, le bouton d’or n’est pas apprécié dans le gazon.

 

Cette mauvaise herbe vivace préfère les sols lourds ainsi que les emplacements ayant tendance à être gorgés d’eau ou qui sèchent mal.

La renoncule rampante peut occuper parfois rapidement de grandes surfaces dans le gazon. La raison en est qu’elle forme des stolons. Les longues tiges commencent à produire des racines partout où elles sont en contact avec la terre. C’est ainsi qu’une nouvelle petite plante naît en un clin d’œil et forme à son tour des stolons. La forte croissance de la renoncule rampante étouffe véritablement les graminées du gazon. C’est ainsi que l’on voit apparaître des touffes entières au milieu desquelles le gazon ne peut plus pousser.

C’est pourquoi il faut s’y prendre dès le début. Une fois qu’on a constaté l’apparition de boutons d’or dans le gazon, il faut tout faire pour ne pas qu’ils s’étendent davantage.

Il vaut la peine de se donner un peu de mal et de supprimer les plantes. Les arracher à la main est difficile. La plante ne s’attrape pas aisément et ses racines puissantes peuvent être tenaces. C’est pourquoi il vaut mieux se munir d’un échardonneur pour éliminer la plante entière.

Comme les plantes sont bien ancrées dans le sol, on n’arrive pas à les supprimer en scarifiant le gazon. Comme dernière alternative, on peut avoir recours à la lutte chimique avec un produit contre les dicotylédones à larges feuilles. Cette solution est utile quand on doit faire face à un gazon pratiquement redevenu sauvage et envahi par les renoncules rampantes.

Il faut éviter que les boutons d’or ne disséminent leurs graines. Avec ses jolies fleurs jaunes, une seule plante peut former jusqu’à 200 graines. Celles-ci sont aisément transportées par le vent ou les oiseaux.

Comme les plantes ont un faible pour les sols gorgés d’eau, il vaut la peine, si on les voit apparaître en grand nombre, d’examiner la structure du sol de plus près. On peut alors agir en le décompactant par carottage ou encore en y ajoutant du sable.

{ 0 Commentaires… [+] }

Leave a Comment


Option: Ajouter une image (JPG)