≡ Menu

La saison du gazon commence bientôt. On nous interroge régulièrement sur la quantité de nutriments dont le gazon a besoin.

La croissance des graminées du gazon n’est pas régulière tout au long de l’année, c’est pourquoi les graminées ont des besoins en nutriments variables au fil des saisons.

C’est au début de la période de croissance, au printemps, que les graminées du gazon ont le plus grand besoin en nutriments. En outre, après l’hiver, les nutriments présents dans le sol ont été lessivés par les intempéries et le taux de minéralisation est faible. Un amendement suffisant du gazon au printemps est important, il va stimuler le verdissement rapide et aider au tallage (densité de la couche d’herbe). C’est pourquoi on procédera au premier amendement avec l’engrais pour gazon Geistlich Turbo.

Pour couvrir le besoin important en nutriments pendant l’été, un deuxième amendement sera effectué à la fin avril / mai avec l’engrais pour gazon Ha-Ras ou Rasen-Tardit.

Durant le premier semestre de l’année, le gazon utilise environ 2/3 des nutriments nécessaires. Pendant l’été, la croissance du gazon ralentit et sa consommation de nutriments également. Pour préparer le gazon à l’automne et à l’hiver, il est conseillé de procéder à un troisième amendement à la fin août afin de renforcer les graminées du gazon. On choisira alors l’engrais pour semis et d’automne Ha-Ras.

{ 0 Commentaires }

Joyeux Noël

Toute l’équipe Hauert vous souhaite  joyeux Noël et une heureuse nouvelle année!

{ 0 Commentaires }

Une pause pour votre gazon

Dans de nombreuses régions, tout comme chez nous dans le Seeland bernois, le brouillard domine ces derniers jours. Le givre embellit les paysages et notamment les surfaces de gazon.

gefrorener-rasen

Si c’est possible, il faut éviter de marcher sur le gazon gelé en hiver. En effet, les graminées gelées « cassent » rapidement si on les écrase. Leurs cellules sont alors fortement endommagées. Les dégâts ne se constatent toutefois qu’au printemps. Outre qu’ils ouvrent la porte aux maladies, on peut également voir apparaître des taches jaunes qui dans le pire des cas devront même être réensemencées.

C’est pourquoi, il est bon de s’accorder une pause pendant l’hiver, à vous et à votre gazon aussi.

 

 

{ 0 Commentaires }

Soins d’automne actuels du gazon

Voici que commencent les journées typiques de l’automne – brouillard, temps couvert et gris et les arbres qui commencent à perdre leurs feuilles.

herbstbild_rasen

Après l’apport d’engrais en automne, les soins du jardin se limitent pour le moment au minimum. La croissance du gazon ralentit et il ne doit donc plus être tondu aussi souvent. Un travail demande toutefois à être fait régulièrement – éliminer les feuilles mortes du gazon. Si on les laisse, cela gêne l’aération du gazon et fait stagner l’humidité. Le gazon fournit alors un sol nutritif idéal aux maladies fongiques.

C’est pourquoi il est conseillé de « nettoyer » régulièrement sa pelouse avec un râteau à feuilles. Ainsi, non seulement vous éliminerez les feuilles sèches, mais vous répartirez également les éventuels turricules (tortillons formés par les rejets des vers de terre) qui apparaissent régulièrement en automne. Cela vous évitera de salir inutilement la lame de votre tondeuse lors des futures tontes.

{ 0 Commentaires }

Arroser le gazon dès maintenant ?

Chaque année se pose la question de définir le bon moment pour arroser le gazon. Doit-on arroser le gazon après quelques belles journées sans pluie ou quand la température a dépassé 30 °C pendant plusieurs jours ?

Arrosage automatique

Arrosage automatique

Il existe un test très simple pour définir si l’on doit arroser le gazon ou non. Marchez sur le gazon. Si, après votre passage, les herbes ne se relèvent plus c’est que l’on a atteint ce que l’on appelle le point de flétrissement permanent. Il est alors temps d’arroser.

Si une fois que vous avez marché dessus, les brins d’herbe se relèvent vous pouvez encore attendre avant d’arroser.

Lors de l’arrosage, veillez à apporter au moins 20 l d’eau par m². En effet, un arrosage trop précoce, trop fréquent ou trop peu abondant a pour effet que les racines ne se développent pas en profondeur. Ces surfaces de gazon sont alors beaucoup plus sensibles à la sécheresse.

Il faut donc respecter la règle suivante : arroser seulement quand c’est nécessaire, mais alors suffisamment, avec 20 l d’eau par m².

 

{ 0 Commentaires }

Ces dernières semaines ont été marquées par un temps humide. Malgré tout les graminées du gazon ont poussé vaillamment. L’eau disponible en quantité et les températures modérées ont conduit à une croissance rapide et donc à une consommation accrue de nutriments. Les premiers signes d’une carence en nutriments se remarquent à la couleur vert clair du gazon. Il est donc très important de fertiliser le gazon dès à présent. Une fumure d’été ciblée renforce le gazon en prévision des mois à venir. Un gazon idéalement amendé est non seulement plus résistant au stress causé par la chaleur, mais est également moins sensible aux maladies.

gazon avec la couleur vert clair et fil rouge

gazon avec la couleur vert clair et fil rouge

Épandez maintenant l’engrais pour gazon Ha-Ras comme fumure d’entretien. L’engrais d’entretien idéal pour cette période contient de l’azote longue durée. Les graminées bénéficient d’un apport continu et régulier de nutriments. Votre gazon redeviendra bien vert en peu de temps.

 

Conseil: épandez l’engrais avant une averse ou arrosez la surface généreusement afin que les nutriments parviennent dans la couche d’herbe.

{ 0 Commentaires }

De nombreuses surfaces de gazon sont tondues déjà depuis la mi-mars environ. Il serait donc bienvenu de contrôler les lames de la tondeuse.

Graminées coupées avec des lames émoussées

Graminées coupées avec des lames émoussées

Regardez les graminées après la tonte. Si elles ressemblent à celles illustrées sur la photographie, il est grand temps d’affûter les lames. En effet, si celles-ci sont émoussées, le gazon n’est pas proprement coupé, mais plutôt déchiqueté. Ceci abîme beaucoup les graminées et risque de faciliter grandement leur pénétration par des maladies fongiques.

{ 0 Commentaires }

Avez-vous toujours été curieux de savoir comment on fabrique l’engrais ? Alors, regardez donc notre vidéo sur la fabrication de nos engrais non pulvérulents.

Les engrais non pulvérulents sont fabriqués selon un processus propre à Sphero. Les matières actives sont finement moulues et pétries en « pâte ». Celle-ci est pressée à travers un tamis. Comme pour la confection des pâtes maison, on obtient alors des sortes de spaghetti que l’on coupe pour obtenir des granulés.

Les granulés humides et chauds sont ensuite acheminés dans la station de refroidissement et de séchage. La dernière étape de la fabrication de l’engrais est alors le tamisage des granulés. Les granulés trop fins ou trop gros sont éliminés de façon à ce qu’au final on ne conditionne que des granulés réguliers et non pulvérulents.

Le processus Sphero est un procédé de fabrication unique au monde, développé par l’entreprise Hauert. Ce processus permet non seulement de fabriquer un engrais non pulvérulent, mais garantit également que chaque granulé d’engrais contient exactement la même composition de nutriments.

{ 0 Commentaires }

Qui ne se souvient pas de l’été dernier ? Des surfaces de gazon brunes et desséchées et des millets ayant survécu sans problème à la fournaise estivale.

Les millets dans le gazon

Les millets dans le gazon

Une nouvelle apparition de millet peut être simplement empêchée par un gazon dense. En effet, pour s’installer, le millet a besoin d’emplacements dénudés. Ceci, car le sol y est chaud et que cela forme un microclimat idéal pour sa germination.

Un gazon bien dense est la meilleure garantie pour prévenir l’apparition du millet. On y parviendra avec un engrais adapté. Si vous n’avez pas encore amendé votre gazon au mois de mai, il faut le faire le plus rapidement possible. Selon les conditions météorologiques, le millet peut en effet commencer à germer dès la fin du mois de mai.

{ 2 Commentaires }

Pour traiter les dicotylédones à larges feuilles dans le gazon, on emploie des herbicides sélectifs. La plupart de ceux-ci sont à base de régulateurs de croissance. Pour traiter son gazon, il faut choisir sa période principale de croissance. Celle-ci se situe de la mi-avril à la fin mai.

Pflanzenschutzregal

Afin que les graminées résistent mieux au traitement des mauvaises herbes, la surface de gazon doit être amendée au préalable. Lors de l’utilisation d’un herbicide, la dernière tonte doit dater de 5 à 7 jours. On s’assure ainsi que les mauvaises herbes auront suffisamment de masse foliaire ce qui améliorera l’efficacité du produit. Une fois que l’on a traité, il faut éviter de tondre le gazon pendant encore 5 jours env.

L’emploi d’herbicide durant les mois d’été très chauds n’est pas recommandé. En cette période, les graminées du gazon sont déjà stressées et un traitement pourrait les brûler.

{ 0 Commentaires }