≡ Menu

Mauvaises herbes partie 4 : le plantain majeur

Le plantain majeur et le plantain lancéolé sont les deux variétés de plantain les plus connues. Dans le gazon toutefois, c’est le plantain majeur que l’on rencontre le plus souvent. Comme son nom le sous-entend, le plantain majeur possède de larges feuilles ovales. Celles du plantain lancéolé, en revanche présentent la forme de fers de lance. Une caractéristique des plantains est que leurs feuilles sont disposées en rosette.

Et comme pour presque toutes les plantes formant des rosettes, ce sont celles-ci qui étouffent le gazon. Le plantain forme en outre une racine pivotante rendant la plante très résistante.

Le plantain est une plante vivace qui se multiplie principalement via les graines. Comme le millet, le plantain peut former de très courts rameaux floraux. Si courts que la tondeuse ne peut les atteindre. Le plantain se distingue par un énorme potentiel de multiplication. Une fleur forme jusqu’à 4000 graines. Ce qui est extraordinaire c’est que ces graines ont une capacité germinative pouvant atteindre 40 ans.

L’apparition du plantain dans le gazon se fait souvent sur des endroits où l’on marche, car le plantain est très résistant au passage. Or, la couche d’herbe souffre sur les surfaces de gazon sur lesquelles on marche. Elle n’est plus si dense, on voit alors apparaître des endroits pelés où le plantain peut s’établir.

La racine pivotante est également un signe distinctif du plantain.  Lorsque l’on sarcle, il faudrait donc s’aider d’un échardonneur afin de retirer la plante avec sa racine pivotante. Si on ne supprime pas entièrement la racine, la plante peut en effet repartir.

Il est possible de lutter chimiquement contre le plantain. L’emploi d’un produit est recommandé uniquement lors d’une présence excessive.

{ 0 Commentaires… [+] }

Leave a Comment


Option: Ajouter une image (JPG)